Rendez-vous de 8h à 20h
Boulevard Malesherbes 75017 PARIS
Tél. 01 42 67 48 92

Conflits familiaux et problèmes relationnels

Le malentendu, l’agressivité, le rapport de force qui va parfois jusqu’au lien destructeur, font structurellement partie de la relation à l’autre, notre
« semblable humain ». Comme l’ont déployé Freud puis Lacan, c’est inhérent au fonctionnement du psychisme et du langage. Par conséquent, connaître des conflits ou des problèmes relationnels avec son entourage familial, professionnel, amical, ne constitue ni une anomalie ni un échec, mais une souffrance dans le lien à l’autre.
Notre culture actuelle, qui valorise beaucoup la communication et la psychologie, propose de multiples méthodes pour « mieux se parler » ou « comprendre l’autre ». Malheureusement, ces méthodes trouvent souvent leurs limites, parce que, s’appuyant sur un raisonnement conscient – « il faut faire ainsi » - elles ne tiennent pas compte de tous les schémas inconscients, immanquablement à l’œuvre dans notre relation à l’autre.
Notre histoire affective a inscrit en nous des blessures, des chagrins, des angoisses qui se réactivent à notre insu en présence de personnes ayant un lien avec ce que nous avons vécu. Notre psychisme associe alors ces personnes aux figures de notre histoire, et un drame se rejoue, venant se projeter sur la situation actuelle. C’est ce que mettent en lumière Freud et Lacan en posant que toute relation est transférentielle.
Se rendre conscient des mécanismes imaginaires à l’œuvre dans le conflit permet de « dégonfler le drame » et de rendre à l’histoire ce qui est à l’histoire. Procédant ainsi, la démarche psychanalytique se révèle souvent rapide et percutante car elle va directement à l’essentiel et traite la problématique dans toute sa subtilité et sa singularité pour la personne concernée.

Retour