Sabine Callegari
Psychanalyse et accompagnement analytique
Rendez-vous de 8h à 20h
Boulevard Malesherbes 75017 PARIS
Tél. 01 42 67 48 92

« Qu’est-ce qui vous amène ? »

est souvent la phrase par laquelle un psychanalyste vous accueille et se met ainsi à votre écoute, celle des premiers mots qui vous viendront pour parler de ce qui vous affecte ou vous questionne. Les raisons de s’adresser à un psychanalyste et les mots pour le dire sont sans doute aussi nombreux qu’il y a de personnes. Sachant cela, le psychanalyste vous reçoit sans a priori ni idée préconçue, prêt à éclaircir avec vous les ressorts singuliers de votre demande.
Pourtant, il existe des grandes épreuves de la vie et des types de souffrances universelles qui amènent à consulter, car elles confrontent la personne à l’insupportable, cela même qui lui fait dire : « il faut faire quelque chose, je ne peux plus continuer ainsi ».

La notion de « psychanalyse » peut parfois effrayer,

parce que l’on imagine se trouver  forcément engagé dans un travail au long cours, ou pour lequel s’allonger sur le divan est incontournable, ce qui comporte des craintes corollaires : celle du psychanalyste silencieux, celle de l’absence de solution rapide pour mieux vivre, ou d’impossibilité de savoir où l’on va, voire de devenir dépendant ou de bouleverser complètement son existence. Pour un psychanalyste, la question de la durée, comme celle du divan, ou encore du silence, ne sont que des modalités qui se décident au cas par cas, dans une souplesse constante.
L’essentiel de la pratique psychanalytique réside avant tout dans une forme d’écoute et une manière particulières d’orienter le travail d’une personne, afin de la guider dans les voies d’un savoir sur elle-même, un savoir dont elle disposera librement, car faisant d’elle « un sujet de sa vie ».